Egalité de traitement pour toutes et tous

Dans ce pays moderne qu’est la Suisse – et dont les droits civiques sont sujets de grande fierté – certaines personnes majeures n’ont toujours pas les mêmes droits et les mêmes devoirs que leurs concitoyen-ne-s. Cette situation est des plus choquantes et elle doit changer au plus vite.

La loi actuelle et les compléments qu’elle requiert

Dernière modification du groupe coordination politique LGBTI:   2.05.2011

Loi fédérale encourageant la gymnastique et les sports

Art. 1

I But

La présente loi vise à encourager la gymnastique et les sports dans le but de favoriser le développement de la jeunesse, ainsi que la santé et les aptitudes physiques de la population en général. A cet effet, la Confédération:

  1. édicte des prescriptions-cadre sur la gymnastique et les sports à l’école;
  2. dirige l’organisation Jeunesse + Sport;
  3. soutient les fédérations civiles de gymnastique et de sport, d’autres organisations sportives, ainsi que l’organisation de manifestations sportives;
  4. soutient la recherche scientifique dans le domaine des sports;
  5. subventionne la construction de places de sport de caractère national;
  6. entretient à l’Office fédéral du sport une école fédérale de sport;
  7. institue une commission fédérale de sport (commission);
  8. lutte contre l’usage abusif de produits et de méthodes destinés à accroître les performances physiques dans le sport (dopage);
  9. lutte contre la discrimination fondée sur l’orientation et l’identité sexuelle dans le sport.
Commentaire sur la proposition de complément de la loi

De nos jours, les gais et les lesbiennes qui font du sport doivent toujours se cacher, par peur de faire l’objet d’une mise à l’écart ou de moqueries, même si leurs performances sportives sont les mêmes que celles de leurs collègues hétérosexuel-le-s.

Dans les sports de pointe, le fait que l’orientation homosexuelle soit connue peut même signifier la perte de son poste ou des contrats de sponsoring.

Le but de ce complément doit être intégré dans une loi encourageant le sport qui se veut en phase avec son époque et annonciatrice du futur.

Ce principe figure à la première place de la Charte éthique du sport laquelle, certes, a été adoptée par Swiss Olympic et de nombreuses fédérations sportives connues, mais il est trop peu souvent mis en pratique.

Confédération suisse

La loi en vigueur >>

Rapport de ZHAW: «Concernant la situation légale des personnes homosexuelles» PDF